Quel ragréages et mortiers choisir pour votre sol ?

102
Partager :
Quel ragréages et mortiers choisir pour votre sol

Il arrive très souvent qu’au cours des travaux de modernisation d’une ancienne maison, on se heurte à certaines difficultés telles qu’une différence de niveaux entre les pièces, ou encore des décalages importants de plancher dans la même pièce.

Ces problèmes sont en général très incommodants puisqu’ils entravent la pose d’un revêtement de sol de façon adéquate. Découvrez dans ce guide quels ragréages et mortiers choisir pour votre sol.

Le ragréage autolissant

C’est le genre de ragréage sol le plus plébiscité. En effet, le mortier utilisé est doté de plusieurs additifs. Ce qui vous permettra de ne pas recourir à un lisseur quand vous désirez obtenir un sol parfaitement lisse. Dans ce procédé, le mortier est étalé au sein d’un coffrage. Ensuite, on réalise un lissage superficiel à la règle, à la truelle ou à la taloche. S’il y a des irrégularités qui surviennent pendant le processus, ne vous inquiétez pas car le ragréage se lissera tout seul.

ragréages et mortiers choisir pour votre sol

Le ragréage autonivelant

Le mortier dont vous aurez recours pour le ragréage autonivelant est très similaire à celui utilisé dans le procédé du ragréage autolissant. Néanmoins, le produit vous octroie des propriétés techniques un peu différentes. Le ragréage autonivelant est équipé d’adjuvants qui lui donnent la capacité de se niveler, et ce, de manière automatique. Dans ce procédé, vous allez donc réaliser un coffrage sur lequel vous verserez la quantité de mortier désirée.

Vous obtiendrez un nivellement absolu et pourrez facilement poser le revêtement de sol.

Le ragréage fibré

Généralement, ce procédé est utilisé pour les sols qui disposent d’irrégularités considérables. En réalité, le ragréage fibre est très efficace. Qui plus est, il offre un remplissage plus adéquat. Il possède des fibres dont l’épaisseur est supérieure à celle des autres ragréages cités ci-dessous. Ce qui rend ses aptitudes de remplissage plus optimales.

Cette technique est très prisée dans le cadre du ragréage de parquet, du fait de sa résistance.

Partager :