Les étapes de mise en œuvre d’un rupteur de pont thermique

60
Partager :
Les étapes de mise en œuvre d’un rupteur de pont thermique

Les diverses liaisons entre béton-béton d’une construction provoquent des discontinuités d’isolation appelée pont thermique. En construction neuve, il est obligatoire de traiter ceux-ci en vue d’éviter les surconsommations d’énergie et l’apparition de condensation qui vient nuire à la qualité de l’air intérieur.

L’usage d’éléments constructifs appelé rupteur de pont thermique est l’une des solutions pour traiter les liaisons entre les planchers et les façades d’une construction. Découvrez ici comment mettre en œuvre un rupteur de pont thermique.

Quel rupteur utiliser ?

Les rupteurs à appui discontinus sont utilisés pour les planchers de type poutrelles. Cependant, ils ne disposent d’aucune fonction mécanique, ce qui nécessite la mise en œuvre d’armature de liaison.

Les rupteurs transversaux se placent en about de plancher tandis que les rupteurs longitudinaux se placent parallèlement aux poutrelles

Dans le cas de planchers dalles pleine, les rupteurs à appui continu sont recommandés. On intègre alors aux rupteurs, des armatures métalliques pour la reprise des différents efforts auxquels ils sont soumis. En vue d’assurer la stabilité mécanique de l’ouvrage, il est nécessaire d’accorder un soin particulier à la vibration du béton de la dalle de compression au niveau du chaînage et des liaisons entre les rupteurs.

Par ailleurs, il est important de préciser qu’à cause de leur position stratégique dans le bâtiment, la mise en œuvre des rupteurs de pont thermique peut impacter la tenue au feu de l’ouvrage, sa stabilité sous sollicitation sismique et la propagation du bruit entre les étages. Avant d’installer le dispositif, il est indispensable de se référer aux avis techniques propres à chaque système afin de respecter les prescriptions de mise en œuvre qui y sont spécifiées.

étapes de mise en œuvre d’un rupteur de pont thermique

Pour avoir plus d’informations sur le rôle et le fonctionnement des rupteurs de ponts thermiques, consultez le site web suivant : https://www.cohb-industrie.com/.

Quelles sont les étapes à suivre pour l’installation d’un rupteur de pont thermique ?

Pour mettre en œuvre un rupteur de pont thermique, il faut :

  • Mettre en place les planchers, les branches et le feuillage du voile. Ensuite, faire la ligature de deux filant Ø10mm (HA10) en partie basse et du premier filant Ø8mm (HA8) en partie haute Ø10mm (HA10) en zone sismique ;
  • Installer le Slabeet faire la ligature du dernier filant Ø8mm (HA8) (Ø10 mm [HA10] en zone sismique) puis poser les valises et le lest ;
  • Couler le voile à l’arase de la languette haute du Slabe. Attendez alors le temps que l’installation soit solide, puis retirez le lest et les valises puis décoffrez le voile tout en faisant attention aux aciers du rupteur.
  • Coffrer le plancher. À ce niveau, veillez à laisser un espace de 5 cm entre le voile et le plancher.
  • Poser ensuite la nappe de treillis inférieur
  • Installer le chaînage de planchersuivit de deux filants Ø10mm.

Enfin, coulez la tête de voile et la dalle.

Partager :