Beton texturé : les étapes clés pour réussir votre projet

55
Partager :

Le béton texturé est ce type de béton ayant subi des modifications pour apparaitre sous diverses formes. Suite au travail de l’empreinte et des multiples traitements chimiques et mécaniques qu’il peut subir, le béton peut arborer divers aspects. Habituellement, les traitements sont réalisés pendant la période de coulage ou peu de temps après que le béton est durci. Ce sont des moyens comme l’incrustation, l’incorporation, le dressage, le talochage, le striage ou même le lavage qui permettent de réaliser le béton texturé. Il faut être prêt à dépenser si vous voulez faire usage du béton texturé.  À travers cet article, vous en saurez plus sur le sujet.

Cas du béton imprimé

Le béton imprimé est exploité pour les aménagements décoratifs à savoir : la construction de muret, une dalle de terrasse, l’abord d’une piscine, une cour, etc. C’est avec stupéfaction que le béton imprimé imite les matériaux nobles (brique, bois, pavé, pierre, etc.). Vous pouvez laisser libre cours à votre créativité, car il est possible de réaliser toutes sortes de motifs sur ce béton. Lorsque le béton est coulé dans le coffrage, il est par la suite tiré à l’aide d’une règle de maçon et enfin taloché et lissé. Ce n’est qu’après que vous décidez d’obtenir un béton imprimé sous forme de matrice (pose de papiers cartons pour un relief en béton) ou sous forme d’empreintes (aspect obtenu à l’aide d’une moule). En extérieur, le béton imprimé est souvent exploité pour le passé de véhicules et autres charges lourdes. C’est un bon investissement sur le long terme.

L’essentiel à savoir sur le béton bouchardé

Le béton bouchardé se caractérise par les irrégularités présentent à sa surface. Vous pouvez l’utiliser pour les plages de piscine, les allées de jardin ou pour les terrasses. Ce type de béton s’obtient de deux différentes manières. Le béton bouchardé s’obtient après avoir effectué du bouchardage. C’est une technique qui se résume à marteler la surface du béton avec un outil de pointe automatique ou manuel. Cela se passe quelques jours après le coulage du béton. Ainsi, pour un bouchardage automatique, il est préférable d’utiliser un rouleau de pointes. Tandis que pour un bouchardage manuel, un marteau bouchardé fera l’affaire.

Le modèle de béton balayé et béton strié 

C’est en passant un balai à poils durs ou un râteau sur la surface du béton que vous obtenez du béton balayé. Grâce à cette pratique, le sol est antidérapant, esthétique et a un caractère décoratif sans avoir subi de nombreuses transformations. En balayant la surface du béton, son adhérence augmente. Il suffit de pas grand-chose pour avoir ce design de béton chez soi. Pour avoir ce béton strié, vous pouvez aussi utiliser une taloche. En striant le sol, vous obtenez des marques affirmées, durables sur le long terme. Le coût du béton strié avoisine celui du béton balayé.

L’exemple du béton désactivé 

Le béton désactivé est un revêtement assez utilisé pour de nombreux ouvrages qui se retrouve chez bons nombres de particuliers. Pour faire simple, le béton désactivé est ce béton ayant une finition particulière qui présente des graviers apparents. C’est une sorte de béton décoratif assez manié dans le domaine de la maçonnerie paysagère, la construction de terrasse, etc. En ajoutant un produit désactivant dans le béton normal, le granulat apparaîtra donnant ainsi cette texture granuleuse. À défaut de fonctionner ainsi, vous pouvez utiliser un jet d’eau combiner à un coup de balais sur le béton frais ; mais le rendu sera moins satisfaisant.

Dans le cas où vous souhaitez faire votre propre mélange à la bétonnière, sachez respecter le dosage. Vous devez faire attention au calibre de votre gravier. Plus le calibre est gros, plus devez ajouter du gravier. Le béton doit nécessairement avoir une consistance ferme sans être rigide ; mais surtout pas liquide. S’il est liquide, il sera difficile d’effectuer la phase de désactivation.

Cas du béton sablé 

Nul n’ignore l’usage fréquent du béton en construction. De par son aspect personnalisable, sa durabilité, ses diverses propriétés décoratives et son originalité, le béton revêt parfois des formes inimaginables. Ceci est remarquable avec l’existence du béton sablé ; qui n’est autre que le rendu d’un traitement abrasif appliqué sur du béton normal. Ce traitement agit sur la surface du béton afin de faire ressortir les granulats de manière à dénaturer le sable et le gravier en surface. Il arbore une esthétique sans pareil, avec un aspect antidérapant tout en conservant sa douceur au toucher.

 

Partager :