Quel bois ne craint pas l’eau ?

29
Partager :

Toutes les forêts ne sont pas les mêmes, loin de cela. Ce qui nous intéresse ici, c’est leur résistance à la pluie et à l’humidité, ce qui les rend plus ou moins adaptés à une utilisation en extérieur. Terrasses en bois, table d’extérieur, parement ou menuiserie extérieure, ce sont des projets qui nécessitent bois différentes propriétés d’un parquet intérieur ou des meubles de salon. Nous expliquons les principales différences entre le bois et comment choisir son bois extérieur .

Classification du bois

Nous vous disons dans un autre article, le bois tombe en cinq catégories, en fonction de sa résistance à l’eau. Laclasse 1 énumère le bois destiné à un usage intérieur seulement, protégé contre les intempéries ; laclasse 5 couvre le bois qui peut être complètement immergé dans l’eau salée. Le parquet intérieur sera de classe 1 ou 2, tandis que le bois de terrasse sera de classe 3 ou 4. Classe 5, extrême, est un cas assez rare dans notre utilisation individuelle du bois, étant la classe 4 assez souvent.

menuiserie

, revêtement, terrasses protégées,

, balcons, terrasses, pergolas, bancs, traverses, chevilles, grille, bûches, jeux de plein air

Classe du bois Résistance à l’eau Utilisations courantes Exemples d’espèces
1 intérieur meubles, parquet, panneaux, menuiserie et accessoires d’intérieur chêne, peuplier, frêne, cerisier, charme, érable, noyer
2 intérieur ou sous cadre d’abri, châssis en chêne, châtaignier , hêtre, pin
3 extérieure extérieure portes châtaignes, chêne, pin Douglas, mélèze, cèdre rouge, pin écossais et pin maritime, Iroko
4 mâts de

contact extérieur ou eau chêne après traitement, pin écossais et mer après traitement, cumaru, teck, azobe…
5 en contact avec des pontons d’eau de mer , piliers immergés ipé, itauba, macaranduba…

Inutile de dire que si un bois de classe 4 (étanche) peut être utilisé à l’intérieur, l’inverse n’est pas vrai. Un bois de classe 1 ou 2 ne dure pas à l’extérieur, face aux intempéries.

Terrasse en bois de classe 4 minimum Bois extérieur exotique, bois traité ou bois composite

bois naturellement résistants à la pourriture sont des bois exotiques asiatiques ou amazoniens, tels que le teck ou l’ipé, par exemple. Ils sont du bois coûteux, rare et forte demande européenne menace les forêts. L’alternative durable est le traitement du bois européen avec un procédé naturel tel que le cendre thermochauffé. Ce traitement naturel spécifique aide à stabiliser le bois de la classe 1 à la classe 4 Les . Il est adapté pour une utilisation en bois comme le bardage, la terrasse et la menuiserie. Il existe d’autres procédés pour le traitement du bois, par exemple, par autoclave, qui implique l’injection de plus ou moins de produits chimiques dans le bois.

Terrasse Passédat en cendres thermochauffées du Mucem à Marseille Si le traitement thermique des bois les rend plus durables, il ne les empêche pas de devenir arrogant au fil du temps. Ensuite, il sera nécessaire d’appliquer une couche supérieure pour maintenir le colorant initial.

Le cas du bois composite

Le bois composite est un mélange de résine plastique et de fibres végétales. Il a été créé à l’origine pour remplacer le bois exotique et éviter ainsi la déforestation. Et si au début c’était très plastique, le bois composite de bonne qualité d’aujourd’hui est impressionnant. Pour cela, il est préférable de préférer le bois composite dont la teneur en fibres de bois dépasse 60% .

Voici la composition d’un bois composite :

  • Résine plastique : PVC (feuilles nid d’abeille), PE ou PP (feuilles solides)
  • Fibres végétales : farine de bois, anas de lin, rondelles de maïs…
  • Pigments
  • Additifs (antifongiques, par exemple)
  • Remplissage minéral

Résistant à la pourriture, le bois composite résiste au fil du temps, sans entretien et non grisPanneaux en bois composite ©Océwood . Dans Cependant, il sera nécessaire de choisir votre couleur initiale car il ne sera pas possible de la peindre plus tard. Idéal pour le kateling, il conviendra également pour la doublure, les pontons, les clôtures…

Le bois composite est basé sur un principe écologique car il combine les déchets de bois et le plastique recyclé (à vérifier selon le fabricant). Cependant, certains composés sont des contaminants dus aux additifs chimiques injectés. Je préfère donc un bois composite sans composé chimique si le problème environnemental vous concerne.

Quel bois extérieur pour une terrasse ?

Pour la construction d’une terrasse, choisissez un bois extérieur de classe 3 au moins . Une durée de vie de 10 ans pour le bois de classe 3 ; 20 ans pour les bois de classe 4 ou 5.

Le bois couvert extérieur le plus économique sera le peuplier, le pin Douglas, le pin des Landes et le Mélèze ; compter entre 30 et 50€ par m2 pour ces espèces de classe 3.

terrasse en bois de pin Douglas Classe 4 et 5 bois pour une terrasse coûtera plus cher : compter entre 50€ et 60€ par m2 pour Robinier et 80€ par m2 pour le chêne.

Il est très courant d’utiliser du bois composite pour sa couverture. Les prix des planches de terrasse varient en fonction de la qualité du bois composite et peuvent rapidement approcher les prix du bois de la classe 4.

Si vous ou vos clients désirez encore du bois exotique pour une terrasse, comptez entre 100 et 200€ par m2 de matériau.

En outre, le procédé japonais de bois brûlé (Shou-Sugi-Ban) à partir de cèdre et de mélèze est une possibilité originale pour une terrasse noire. Nous vous rappelons que la technique du bois brûlé rend le bois résistant à la puredure et durable , sans entretien.

Quel bois pour une table d’extérieur ?

Le pin est toujours la meilleure solution qualité/prix. Après traitement autoclave, il devient un bois de classe 4 et donc adapté pour une utilisation en extérieur. Une table d’extérieur en pin aura une couleur claire si c’est ce que vous cherchez. Alternativement, optez pour l’acacia faux-acacia, un bois robuste d’une couleur assez jaune. Lesbois exotiques ont toujours le côté pour créer des tables d’extérieur : acacia, teck, eucalyptus…

Table en teck vieilli ©Kok House Quel bois pour la menuiserie extérieure ?

Pour les portes et fenêtres extérieures, le chêne est une solution de très bonne qualité (et donc assez chère). Naturellement robuste et durable, le chêne de classe 3 utilisé dans la menuiserie extérieure est une bonne isolation thermique et acoustique.

pin, moins cher toujours, est durable après traitement de sorte qu’il peut être adapté à des budgets plus serrés. Il sera nécessaire de peindre et de les laisser pour les garder pendant un maximum d’années. Le pin Douglas et le mélèze sont de bons isolants thermiques Le de nos régions, pour à privilégier.

Dans le bois exotique selon les besoins de vos clients, considérez le Moabi (bois tirant rouge/brun) et le Movingui (bois tirant jaune), qui sont de bonne qualité et robuste pour la menuiserie extérieure.

Quel bois pour le revêtement extérieur ?

Logiquement, le bois de classe minimale 3 est choisi pour le revêtement extérieur, comme pour les terrasses. Les espèces de bois les plus chères sont le chêne, le cèdre rouge et les bois exotiques, comme on le soupçonne. Les options européennes et françaises sont plus abordables et plus respectueuses de l’environnement, alors n’hésitez pas à les mettre en évidence : épinette, pin marin ou Douglas et encore mélèze. Avec un traitement approprié, ainsi qu’un entretien régulier, ces bois deviennent durables et non distillés.

Le bois composite est également une option de plus en plus répandue, ainsi que le bois brûlé. Ce n’est pas vraiment moins cher. que le bois massif, mais plus robuste dans le temps. C’est une conclusion plus générale sur le sujet, mais le choix entre le bois composite et le bois massif dépend des attentes de chacun en termes de rendu. Parce que rien ne remplacera la beauté naturelle du bois massif.

revêtement en bois

Partager :