Les moyens efficaces pour détecter une fuite d’eau dans un mur

971
Partager :

Plusieurs facteurs sont à l’origine d’une fuite d’eau dans un mur. Robinetterie vétuste, problème de toiture, rupture de canalisation…autant d’indices qui doivent attirer votre attention. Quoi qu’il en soit, lorsque survient la fuite dans votre mur, l’idéal est de recourir à des moyens efficaces pour la détection. Découvrons alors dans cet article 5 méthodes fiables pour y arriver.

1-Utiliser un humidimètre

Encore appelé testeur d’humidité, l’humidimètre est un appareil qui permet de détecter et d’analyser le taux d’humidité dans le mur. Très fonctionnel, il sait différencier les anciennes taches des nouvelles zones humides. Ainsi, vous avez une idée précise des endroits dans le mur, sujets à une fuite. Pour y arriver, il suffit de placer l’appareil contre le mur. Vous pouvez le déplacer dans tous les sens afin de mieux déterminer la teneur en humidité sur la paroi.

2-La caméra endoscopique

Connu aussi sous le nom de caméra thermique, la caméra infrarouge endoscopique est un autre moyen pour détecter l’humidité dans le mur. En effet, elle permet d’identifier les variations de températures présentes à l’intérieur à travers un calcul de température. Sa particularité réside dans le fait qu’elle donne une vue d’ensemble de la tuyauterie. Cela permet alors de repérer avec précision l’origine de la fuite, un véritable gain de temps.

3-Le détecteur électro-acoustique

Le détecteur électro-acoustique est un dispositif qui détecte les ultrasons qu’émet la canalisation qui fuit. Tout comme la caméra infrarouge endoscopique, il permet d’identifier l’origine de la fuite, et ce, à partir d’une analyse de niveau sonore. De fait, plus le niveau de son est important, plus la fuite s’avère environnante. Il faut également noter que le détecteur électro-acoustique permet de savoir si la cause du problème est liée aux canalisations.

4-La fluorescéine

La fluorescéine est un colorant dont l’usage est courant dans le domaine médical. Dans la détection d’une fuite d’eau dans le mur, elle s’utilise comme un traceur. En effet, avec sa couleur verte/jaune, elle permet d’identifier le cheminement de l’eau. Pour plus d’efficacité, vous pouvez la compléter avec de la rhodamine B de couleur orange/rouge. Vous pourrez ainsi distinguer, de façon précise, les fuites. Par ailleurs, il faut souligner que ces deux colorants ne présentent aucun inconvénient sur l’environnement. Ils ne laissent pas non plus de taches sur le mur.

5-Le gaz traceur

L’usage du gaz traceur est une meilleure option lorsque les méthodes précédentes s’avèrent peu concluantes. Son utilisation consiste à injecter dans les canalisations un mélange d’hydrogène et d’azote. Ensuite, vous devez vous servir d’un détecteur de gaz spécifique pour vérifier si le gaz s’échappe. Le cas échéant, il s’agit d’une fuite. Rassurez-vous, l’évacuation du gaz est immédiate.

Fuite d’eau dans le mur : zoom sur les premiers signes

Plusieurs signes peuvent vous aider à supposer une fuite d’eau dans le mur. Parmi ceux-ci, on a :

  • La mauvaise odeur d’humidité ;
  • La décoloration du revêtement;
  • L’apparition sur le mur de taches foncées ;
  • Les différences de températures au toucher ;
  • Le décollage du revêtement: peinture ou papier peint ;
  • La hausse de la facture d’eau pendant que les canalisations apparentes ne fuient pas ;
  • Les déformations de matériaux : le carrelage qui se soulève ou le bois qui se gondole par exemple.

Dans l’un ou l’autre de ces cas, vous devez premièrement chercher la cause du problème. En effet, l’infiltration de l’eau peut provenir aussi bien de l’extérieur que de l’intérieur de votre logement.

Partager :