L’utilisation de la cheminée à foyer ouvert : les précautions à prendre

17
Partager :

L’arrivée de l’hiver marque aussi le retour des feux dans la cheminée. Comme vous avez un modèle à foyer ouvert, vous devez redoubler d’attention pour éviter tout risque d’accident. Il faut même redoubler de vigilance si vous avez des enfants et des animaux domestiques à la maison. Avant d’allumer le feu et à l’utilisation de la cheminée, il y a quelques précautions à prendre.

Prévenir les risques

Pendant la saison estivale, quand vous n’avez pas utilisé votre cheminée, il se peut que vous ayez installé un beau tapis devant la cheminée ou que vous ayez placé quelques accessoires de décoration près de celle-ci. Il faudra les déplacer et s’assurer qu’ils sont bien loin du feu pour éviter tout risque d’incendie.

Une fois le feu allumé, vous devez régulièrement y jeter un coup d’œil. Pensez à l’éteindre avant d’aller vous coucher ou de quitter votre domicile. Répétez à vos enfants qu’il ne faut rien jeter dans la cheminée. Pour éviter la projection de braises ou d’étincelles, placez toujours une grille de protection devant le foyer. D’autres accessoires pour équiper votre cheminée comme les chenets vont également vous permettre d’optimiser la sécurité.

Ne pas prendre n’importe quel combustible

Oui, vous avez besoin de vous chauffer, mais ce n’est pas une raison de prendre n’importe quel combustible. Pour votre cheminée à foyer ouvert, il faut du bois sec. Vous aurez ainsi moins de fumée. Si vous avez acheté un bon lot de bûches, laissez-les sécher dans un abri. Pour allumer votre feu rapidement, vous pouvez utiliser des allume-feux et un peu de papier journal. Privilégiez les allume-feux écologiques au détriment des allume-feux liquides qui peuvent contenir des produits nocifs.

Le bois peint est à proscrire, et ce, même si vous n’avez plus de bûches. Évitez aussi d’utiliser du carton, des papiers de magazine et du plastique pour allumer le feu. Ces matières vont non seulement polluer l’air ambiant, mais risquent également d’obstruer la cheminée.

Entretenir la cheminée

Avec une cheminée à foyer ouvert, il faut faire plus de travail pour son entretien. Après chaque utilisation, par exemple, enlevez le surplus de cendres dans le foyer. Vous devez également faire ramoner votre cheminée par un professionnel au moins une fois par an. Là, ce n’est pas un simple conseil, mais une obligation. Si vous ne faites pas cette opération, vous risquez une amende pouvant aller jusqu’à 180 euros.

Équiper sa maison d’un détecteur-avertisseur de fumée

Notez que depuis 2015, l’installation d’un détecteur-avertisseur de fumée est obligatoire. Si vous avez une cheminée à foyer ouvert, vous ne devez pas vous interroger sur cette obligation. Pour votre sécurité, installez cet appareil au plafond à proximité de la cheminée. Ainsi, vous serez averti s’il y a trop de fumée dans la pièce. Vous pouvez même prendre un détecteur de monoxyde de carbone qui est à mettre près de la cheminée. Ce dernier vous avertira si la cheminée dégage du monoxyde de carbone, un gaz mortel.

Partager :