Pourquoi opter pour une pompe a chaleur ?

276
Partager :

Les pompes à chaleur sont plébiscitées ces dernières années, et ce n’est pas pour rien ! Plus économiques et plus respectueuses de l’environnement, les PAC ont plus d’un tour dans leur sac pour vous faciliter le chauffage. Mais ce n’est pas pour autant que tout est rose au pays des pompes à chaleur ! Alors, quels sont leurs avantages ET leurs inconvénients ? Voici une revue de détail sur le sujet !

Comment fonctionne une pompe à chaleur ?

Il existe plusieurs modèles de pompes à chaleur. Elles diffèrent par la façon dont elles extraient à la chaleur. Certaines vont extraire de l’énergie de la terre, ou d’autres de l’eau. On vous explique tout. Vous pouvez retrouver toute une gamme de PAC sur ce site : https://www.cedeo.fr/c/pompes-a-chaleur-air-eau/x3snv3_dig_2024458R6

PAC air/eau

Ce type de pompe à chaleur extrait les calories dont elle a besoin pour votre chauffage dans l’air. Elle a l’avantage de pouvoir produire de l’eau chaude, mais aussi de l’eau sanitaire. Elle peut s’installer très simplement et elle est spécialement indiquée dans les régions les plus douces.

PAC air/air

Autrement appelée pompe à chaleur aérothermique, cette PAC est la plus abordable mais peut-être aussi la moins complète. Elle pompe l’énergie présente dans l’air, intérieur ou extérieur, pour chauffer votre domicile. Par contre, elle ne permet pas de chauffer l’eau et lorsque les températures sont basses, la PAC air/air a un rendement qui laisse à désirer.

PAC géothermique

Cette pompe à chaleur absorbe les calories présentes dans la terre pour chauffer votre domicile et votre eau sanitaire. Ce type d’installation offre un rendement stable tout au long de l’année, car la température du sol ne varie que très peu au cours des saisons. Par contre, son installation est plus délicate que les deux PAC ci-dessus, puisqu’il faut installer un réseau de capteurs sous terre. Elle est donc plus chère !

PAC hydrothermique

Cette pompe à chaleur fonctionne de la même façon que la PAC géothermique, à ceci près qu’elle aborde l’énergie de l’eau, au niveau des nappes phréatiques.

Quelle pompe à chaleur choisir ?

Il faut choisir votre pompe en fonction de votre situation personnelle. En fonction de votre région de résidence, vous n’aurez pas les mêmes options. En effet, dans les régions les plus froides, il vaut mieux choisir une PAC géothermique ou hydrothermique par exemple. Vous aurez aussi la possibilité de coupler une pompe à chaleur air/air avec un autre moyen de chauffage par exemple.

De même, en fonction de votre surface à chauffer, vos besoins en eau chaude, le nombre de personnes vivants sous votre toit. Si vous avez besoin de rafraichir votre domicile l’été, vous pouvez aussi opter pour un modèle réversible, qui vous assurera une climatisation bien agréable lorsqu’il fait trop chaud !

N’hésitez pas à prendre contact avec un spécialiste RGE, qui saura vous conseiller très exactement sur la pompe à chaleur qui conviendra le mieux à vos besoins énergétiques. Et renseignez-vous aussi sur les différentes aides octroyées par l’État ! Elles pourront vous aider à amortir l’installation, parfois coûteuse, d’une pompe à chaleur de qualité !

 

Partager :