Est-il difficile de poser du parquet ?

14
Partager :

Le parquet est un choix de revêtement de sols idéal pour un intérieur chaleureux, élégant et moderne. Il est aussi résistant et facile d’entretien, puisqu’il suffit en général d’un simple ponçage pour le rénover. Nombreux sont les particuliers qui veulent réaliser la pose de parquet eux-mêmes. Il faut savoir que cette opération peut être plus ou moins difficile, en fonction du type de parquet choisi. La pose la plus courante et la plus simple est la pose flottante, mais il existe encore d’autres types de pose. Alors, faut-il impérativement contacter un menuisier pour sa pose de parquet ?

Pose de parquet : pourquoi recourir à un menuisier ?

Confier ce travail à un professionnel est le meilleur moyen de garantir un résultat parfait. En effet, un menuisier compétent maîtrise les différentes techniques de pose. La pose collée permet par exemple de réduire les nuisances sonores. On distingue également la pose flottante qui amortit leur impact. Si vous optez pour un parquet en bois massif, la pose est aussi spécifique. Il faut en effet réaliser le placement, puis le resserrage et le clouage. C’est ce que l’on appelle la pose à l’ancienne.

Outre la pose, le menuisier vous conseille également sur le choix de parquet adapté à vos besoins. Le chêne, le merbau, le teck, le bambou et le châtaignier sont quelques exemples d’essences de bois les plus utilisés. Cependant, toutes ne sont pas adaptées aux pièces humides. Il vous conseillera du bois imprescriptible pour ces dernières. Il vous offre le choix en matière de finitions : le parquet huilé avec son aspect authentique et intemporel ou encore le parquet verni, plus brillant et classique.

De la prise de mesure jusqu’aux finitions, en passant par la pose en fonction du type de parquet choisi, un professionnel vous garantit des résultats à la hauteur de vos attentes. Sur le site altis-home.fr, vous verrez que vous pouvez également contacter un menuisier pour la rénovation de votre parquet.

Comment s’équiper si on veut quand même poser du parquet soi-même ?

Vous aurez besoin de plusieurs équipements pour réaliser la pose vous-même :

  • un crayon pour faire des marques et tracer des lignes avant le découpage,
  • un mètre pour mesurer la taille de la pièce et la longueur des planches,
  • une scie sauteuse pour découper les planches,
  • un marteau, un tire-lame et une cale de frappe pour assembler les planches les unes avec les autres,
  • une équerre pour avoir les angles exacts de découpe des lames,
  • des cales de dilatation pour conserver une certaine distance entre les planches et les murs,
  • des gants pour ne pas vous blesser pendant les travaux.

menuisier pose parquet

Il vous faut ensuite calculer le nombre de planches nécessaire. Il faut aussi calculer la surface à recouvrir et convertir ce nombre en mètre carré. Vous allez probablement avoir besoin de lames supplémentaires, car les chutes lors des découpes ne seront pas forcément réutilisables.

Assurez-vous également, à l’aide d’une règle, que le sol soit bien plat pour éviter d’avoir des différences de hauteur. Si ce n’est pas le cas, il va falloir procéder à un ragréage à l’aide d’un mortier spécial pour bien lisser le sol. Enfin, vous pouvez poser le parquet dans le sens de la largeur ou de la longueur de la pièce.

Quelle qualité de parquet choisir ?

On peut poser du parquet dans toute la maison. Selon la pièce, vous aurez à choisir entre différentes essences de bois, divers types de parquet et de pose. Dans les pièces à vivre comme le séjour ou la salle à manger, la pose du parquet contrecollé flottant peut être adaptée pour un débutant. Pour un bricoleur aguerri et si vous en avez les moyens, vous pouvez opter pour un beau parquet massif, en pose clouée, plus noble et plus durable. Il est notamment adapté pour les zones à fort passage. Les bois les plus durs sont le chêne, l’acajou, l’érable, l’orme, le hêtre, le frêne, le wengé ou encore le merbau.

Pour la chambre, où l’on n’utilise pas ses chaussures de ville, le parquet peut être plus fin et plus fragile et l’essence de bois plus tendre : sapin, pin, aulne, épicéa, merisier, teck, noyer, bouleau… Le parquet stratifié est l’idéal. Il est à la fois facile à poser et économique. Pour un effet plus élégant, optez pour le parquet contrecollé flottant.

Pour les pièces humides comme la cuisine et la salle de bain, choisissez du parquet massif collé, qui nécessite néanmoins un certain savoir-faire et un budget plus élevé. Sinon, vous pouvez opter pour un parquet stratifié spécial pièces humides, plus abordable et facile à poser.

Partager :