Les secrets d’une cuisine bien aménagée

579
Partager :
Les secrets d’une cuisine bien aménagée

Pièce préférée des Français, la cuisine est devenue LA pièce maîtresse de l’habitation. Si certains écoutent leurs musiques préférées, d’autres aiment y regarder les séries incontournables de Netflix. Et pour cause, la cuisine n’est pas seulement une pièce pour préparer les repas, passer des moments heureux en famille en émoustillant leurs papilles. Bricolage, devoirs, loisirs créatifs … la cuisine porte bien son speudo de couteau suisse. Dès lors, mieux vaut connaître les astuces de pro pour son aménagement. 

Établir un budget, définir ses besoins

Cela peut paraître évident, mais vous êtes nombreux à faire l’impasse sur cette étape essentielle. La définition des besoins et du budget est évidemment la base avant de vous lancer dans l’aménagement de votre cuisine. Notez sur une feuille tout ce dont vous avez besoin, listez vos envies, mettez l’accent sur les activités que vous comptez mener. Les options et les possibilités étant infinies, choisissez les vôtres. Vous pouvez contacter raison home pour définir vos besoins et par voie de conséquence le budget dont vous aurez besoin pour passer du rêve à la réalité. 

Dessiner le plan, prendre en compte le triangle d’activité

Parce que toutes les cuisines sont uniques, vous devez dessiner le plan de votre cuisine. Mentionnez-y l’emplacement des prises, des interrupteurs, des arrivées et évacuation d’eau. N’oubliez pas les ouvertures et autres éléments comme un radiateur. Si vous êtes à l’aise, faites-le sur ordinateur. Dans tous les cas, faites-le à l’échelle et mentionnez-y les côtes. Classique, en I, en L, avec îlot central, coin repas ou encore avec dépendance, vous aurez tous les éléments pour la concevoir fonction du triangle d’activités. Le triangle d’activité est l’organisation autour de laquelle la cuisine parfaite doit être aménagée :

  • La zone cuisson avec le four, les plaques de cuisson ou le piano.
  • La zone froide avec le réfrigérateur et le congélateur.
  • La zone humide avec le lave-vaisselle, l’évier.

L’idée est de réduire au maximum les distances, les déplacements entre ces trois zones tout en veillant à ne pas installer la zone froide trop proche de la zone cuisson. C’est une astuce pour faire des économies d’énergie.

Miser sur des rangements optimisés

Une cuisine idéale, quels qu’en soient les usages dont vous en ferez doit être optimisée. Misez des éléments hauts pour ranger ce dont vous n’avez pas souvent besoin, mais surtout des éléments bas à bonne hauteur. Les rangements ne doivent pas être ni trop bas, ni trop hauts. Le plan de travail doit être entre 85 et 95 cm. Pensez aussi à des placards, des tiroirs et toutes les astuces de rangements pour ranger tout ce dont vous aurez besoin sans vider vos placards. Et surtout, assurez-vous que les produits dangereux ne soient pas à portée de mains en envisageant un système de fermeture et/ou un accès difficile. Pensez à l’ouverture des portes, des tiroirs pour vous assurer de pouvoir passer (à minima l’espace doit être de 90 cm une fois la porte ouverte) tout comme l’emplacement des prises électriques pour installer vos équipements mobiles. 

Penser aux autres astuces incroyables

Le cheminement du propre ne soit pas couper celui des éléments sales pour des raisons aussi pratiques qu’hygiéniques. Parce que l’éclairage naturel ne suffit pas, pensez à installer un plafonnier, des sports directionnels et autres éclairages d’ambiance pour profiter d’une cuisine bien éclairée. Il ne vous restera plus qu’à choisir le design, les matières, les couleurs des éléments aussi fonctionnels que décoratifs que sont les tabourets, éponges, petit électroménager notamment. Pour la touche finale, misez sur les plantes d’intérieurs pour donner vie à votre cuisine. 

Partager :