Quels sont les avantages de tricoter chez soi 

4
Partager :

Longtemps considéré comme une activité de seniors, le tricot fait désormais son retour auprès des plus jeunes. Cette tendance est surtout due au fait qu’il a été prouvé scientifiquement que le tricot présente un certain nombre de bienfaits pour ceux qui l’exercent. Découvrez quelques raisons pertinentes de vous mettre au tricot durant vos heures libres à la maison.

Le tricot : une activité créative qui rend heureux

Il s’agit du meilleur avantage qu’il y a à tricoter durant ses heures libres à la maison. Parmi les recherches menées à ce sujet, une étude a permis de prouver que le tricot rend vraiment plus heureux. Plus précisément, l’étude porta sur environ 3545 tricoteurs et fut menée au cours de l’année 2013.

Publiés dans le Journal of Occupational Therapy, les résultats montrent que plus de 80% des personnes questionnées affirment se sentir plus heureux après une séance de tricot. De plus, Carrie Barron, un professeur en psychiatrie de l’Université de Columbia, développe que les bienfaits issus de cette activité sont les mêmes que ceux de la méditation.

Il faut avouer que les deux activités sont semblables sur quelques points : la concentration et la discipline. Si vous souhaitez vous mettre au tricot, il est conseillé d’opter pour de la grosse laine, car elle rend l’activité un peu plus facile aux débutants. Par ailleurs, pour d’autres, la partie la plus réjouissante dans le tricot réside dans le fait de pouvoir le faire en famille ou entre amis.

Le tricot permet de réduire le niveau de stress

Ce bienfait est directement lié à celui évoqué précédemment. Mais sachez qu’une autre étude a également mis en lumière les effets positifs du tricot sur le niveau de stress. Cela a été prouvé par la psychologue Ann Futterman-Collier, de l’Université d’Arizona. Pour son enquête, elle demanda tout simplement à soixante femmes présentant un fort taux de stress d’opérer une activité créative relative au textile durant de nombreuses séances.

Mis à part le tricot, un grand nombre de femmes ont opté pour des activités comme la couture ou encore le crochet. Il leur avait été demandé de décrire, après chaque séance, leur humeur au sein d’un carnet. Cela dit, pour plus de certitudes, leurs niveaux de stress étaient aussi mesurés à partir d’un tensiomètre. Et devinez quoi ? En fin de compte, elles présentaient toutes moins de stress et se retrouvaient de meilleure humeur après avoir eu à mener des activités manuelles.

Pour expliquer tout ceci, retenez que l’action consistant à tricoter nécessite un certain degré de concentration. Ce qui, à un moment donné, empêche le cerveau de développer des idées liées à des soucis. À l’instar d’un certain nombre d’activités artistiques, le tricot aide à relaxer.  

Le tricot a des effets positifs sur le cerveau humain

Bien que cela puisse sembler exagéré, sachez que le tricot aide à lutter contre la perte de mémoire chez les seniors. Cela a été mis en exergue via des recherches menées par l’éponyme Mayo Clinic, qui conduit un sacré lot d’études dans le domaine médical. À titre indicatif, les recherches ont porté sur plus de 1300 personnes seniors. Il avait été demandé à ceux-ci de participer à des activités créatives telles que le tricot. En fin de compte, l’étude a révélé que ce genre d’activités étaient en mesure de baisser la perte de mémoire de 40 à 50%.

Le tricot, une activité qui optimise l’estime de soi

Tout comme une myriade d’autres activités artistiques et manuelles, le tricot peut effectivement constituer une grande source de fierté ainsi que d’accomplissement. Parvenir à élaborer quelque chose par soi-même est toujours aussi gratifiant. Encore plus si cette réalisation a nécessité plusieurs heures de travail. Concrètement, tricoter un pull fait appel à un grand niveau de concentration et d’agilité. La fierté est d’autant plus grande quand on observe le résultat final ou quand des proches nous demandent où nous l’avons acheté.

Partager :