Comment avoir un beau jardin qui soit aussi respectueux de l’environnement ?

54
Partager :

Avoir un beau jardin est un véritable atout pour la maison. Il offre un cadre verdoyant qui apaise l’esprit et qui permet de retrouver la sérénité. Son aménagement dépend de vos goûts personnels et de la disponibilité de votre espace. Avec les enjeux environnementaux actuels, une autre condition vient s’ajouter à l’élaboration d’un jardin respectueux. En effet, nous avons intérêt à construire un cadre écologique pour participer à la préservation de la nature. Comment concilier ces impératifs techniques à l’aspect esthétique ?

Choisissez des plantes indigènes qui n’ont pas besoin de beaucoup d’eau

Lorsque vous aménagez un jardin écologique, la première chose à faire est de sélectionner les bonnes plantes. Vous choisirez idéalement des végétaux adaptés au type de sol dans votre localité. Pour ce faire, vous pouvez vous adresser à un créateur d’espace vert. Grâce à un paysagiste écoresponsable, à l’image des travaux de CEVE, vous pourrez bénéficier d’un jardin à la fois beau et respectueux de l’environnement. Ces professionnels sont aussi en mesure de vous conseiller sur le type de végétaux à intégrer, suivant le style de jardin recherché.

Dans ce contexte, nous vous recommandons le choix de plantes indigènes. Celles-ci s’adaptent facilement à votre nouvel environnement. Puisqu’elles poussent naturellement sur ces terres, vous n’aurez pas besoin de les entretenir (ou très peu). Vous allégez alors vos dépenses, surtout en eau. Pour vous faciliter la tâche et pour permettre un bon développement de chaque plante, veillez à les regrouper suivant leurs besoins en eau, en luminosité et en intrants.

jardin respectueux de l'environnement

Utilisez des matériaux organiques pour enrichir le sol

La qualité du sol détermine le bon développement et la croissance de vos plantes. S’il est peu fertile, vous devez l’enrichir avec des intrants, mais pas n’importe lesquels. Parce que votre but est de créer un jardin écologique, vous avez intérêt à privilégier les matériaux organiques pour nourrir le sol. Vous pouvez, entre autres, utiliser du compost et du paillis. Vous pouvez aussi opter pour du fumier ou des engrais liquides, en fonction des choix disponibles sur les lieux.

L’utilisation des amendements organiques n’est pas uniquement bénéfique pour l’environnement. Il s’agit de ressources peu coûteuses, parfois même gratuites, et dont les résultats sont profitables. Vous pouvez vous en fabriquer en recyclant vos déchets ménagers et ceux issus de la taille des végétaux dans votre jardin. Par la même occasion, vous désencombrez vos poubelles pour enrichir convenablement votre jardin.

Limitez l’utilisation de pesticides et d’herbicides

Votre jardin peut être exposé à différents insectes ravageurs ainsi qu’à des maladies végétales. Il ne faut pas non plus oublier les mauvaises herbes qui favorisent une humidité excessive. Tous ces éléments entravent à la beauté de votre espace vert. C’est pourquoi il faut les éliminer.

Si les produits chimiques comme les pesticides et les herbicides sont des solutions rapides, ils sont néfastes pour l’environnement et pour la santé. Vous pouvez les remplacer par des solutions non dévastatrices et disponibles à la maison, comme l’eau de cuisson des pâtes ou des pommes de terre, du vinaigre, du bicarbonate, du piment, etc. Un désherbage régulier est aussi à prévoir.

Partager :