Comment nourrir un cuir sec ?

22
Partager :

Garder vos skins est l’une des tâches les plus importantes de nombreux coureurs. Mais c’est en fait un art, avec ses propres codes ! Il y a des choses qu’un régulier digne ne peut ignorer. Si vous avez des lacunes dans ce domaine, nous vous aiderons à les combler. C’est comme garder vos peaux pour les mannequins !

Qu’ est-ce que le cuir ?

Source : Pxhere Cela peut vous sembler un peu stupide, mais pour bien garder vos peaux, vous devez les connaître ! Le cuir est une peau d’animal qui a TRANSFORMÉ ! C’est le bronzage qui vise à rendre la peau résistante à la puretion, à la rendre souple et à lui donner la couleur désirée. Il y a beaucoup d’étapes pas très sexy pour passer d’un cadavre à un beau cuir (nous savons, rien de sexy là-bas). Nous vendons de la viande (enlever la viande et la graisse), sel/dessalement (pour enlever l’eau de la peau), lamenter (dos la peau souple après séchage du sel), peler et remplir (épilation et épilation imperméabilité naturelle de la peau), rougeur (dernier nettoyage de la peau avec de la chaux) et enfin barrecalming (nettoyage fait dans une sorte de grande machine à laver qui élimine les dernières traces de chaux). Vous comprenez qu’avec tant de transformations, garder vos peaux est très important ! Maintenant, vous avez un cuir prêt à être tanné. Mais il existe plusieurs types de bronzage !

Différents types de bronzage

Source : Pxhere Il existe trois types de bronzage : -minéral : des sels de chrome, des sels d’aluminium ou des sels à base de zirconium sont utilisés (les 2 derniers accompagnent le bronzage avec des sels de chrome largement utilisés). -Tannage végétal : le bronzage est effectué au moyen d’une substance naturelle, le tanin, qui se trouve dans l’écorce, les feuilles, les graines, les racines ou dans la sève des plantes. La partie de l’arbre choisie pour le bronzage sera celle qui concentre le plus les tanins. C’est une technique plus longue. Nos ancêtres préhistoriques sont déjà venus de ce façon, ce qui rend le tannage végétal l’une des plus anciennes techniques. -bronzage mélangé : les tanins végétaux sont utilisés, par exemple, avec des sels de chrome. La durée du bronzage peut également varier, le bronzage lent ou extra-lent est trouvé pour les peaux haut de gamme parce qu’il est plus cher mais respecte plus le cuir. Le bronzage rapide remplace 4-12 mois de cuisson pendant 48 heures dans une sorte de grande machine à laver qui tourne très vite (un berceau).

Les peaux que vous pourriez avoir à faire en tapisserie d’ameublement

Concentrons-nous sur ce qui nous intéresse, les peaux que vous pouvez mettre sur Kiki ! L’entretien de vos peaux dépend également du type de cuir que vous devez faire.

Source : Pxhere -Cuir de buffle : c’est le cuir le plus résistant, car beaucoup plus épais (au toucher) avec un grain plus épais et des pores plus espacés. Légèrement moins flexible que les deux autres en raison de leur épaisseur. Pratiquement inutilisable s’il est bien entretenu. Chaises Le vélo bas de gamme sont souvent sur ce cuir.

Source : Pixabay -Cuir de vache ou de taureau (souvent appelé bœuf) : c’est un cuir très cher, souvent issu de l’industrie agroalimentaire (essentiellement ses filets hachés). C’est une peau très durable mais peut être irrégulière (en raison de blessures à l’animal, par exemple). Souvent, il est « pleine fleur » (la fleur est la partie externe de la peau, la plus résistante) ou « fleur rectifiée » (effacer la fleur de la peau pour enlever les traces de cicatrices, par exemple, mais soudainement nous affinons la partie la plus résistante de la peau).

Crédit : Pauline Bach/Saddlerie Côte Basque -Cuir de veau et torero : c’est un cuir très haut de gamme. La peau est plus douce et moins endommagée que pour la vache (l’animal a eu moins de temps pour se gratter sur un arbre, par exemple). La peau reste assez souple, mais plus épaisse (en raison de l’âge avancé) et plus résistante. Les grandes selles utilisent ce cuir, souvent fait de France (tannerie GAL ou CARRIAT)

Source : Pixabay Les peaux ornementales, comme le shagreen (cuir de poisson comme le skateboard ou le requin), le crocodile ou l’autruche, par exemple, ne servent qu’à l’esthétique. Ils sont très fins, rares et précieux, de sorte qu’ils ne sont pas utilisés seuls, mais doublés de cuir de taureau, par exemple.

La base : différencier les différents produits

Crédit : Pauline Bach Pour savoir comment prendre soin de vos peaux, il est déjà nécessaire de différencier les différents produits disponibles. Il y a un grand nombre de produits sur le marché, parmi les produits très utiles et les produits de gadgets.

– Le dégraissant.

C’ est vraiment la base pour garder vos peaux correctement. Le produit de Fouganza est très bon ! Il est utile pour le nettoyage en profondeur des peaux. Vous serez en mesure d’enlever la crasse et la graisse sèche des pores du cuir. Utilisez une éponge humide pour nettoyer correctement les peaux.

-Savon glycérinate

Ce savon est à base d’huiles végétales et de soda normalement. Il nettoie le cuir tout en le nourrissant. Il est utilisé pour enlever la saleté, la poussière et les résidus de sueur. Il est idéal pour un entretien régulier, après chaque utilisation de cuir, par exemple.

-Lave-linge pour cuir

Ces détergents à lessive conviennent à l’utilisation en machine de vêtements en cuir lavables et d’articles de mouton. Mais il fonctionne également très bien lors du lavage des mains. Ce produit peut vous permettre de frotter les peaux vraiment très sales, un peu comme les vêtements de Saint-Marc pour les murs !

-Lingettes en cuir

Ce sont des lingettes imprégnées d’une solution de nettoyage qui peut aider à garder vos peaux très rapidement. Après avoir descendu du cheval, vous pouvez passer un coup sur votre selle qui restera nickel. Par contre éco-niveau, nous reviendrons. Passer une injection de savon glycériné sur l’éponge est un peu plus long, mais très efficace aussi ! C’est peut-être un peu moins élégant.

– La graisse

Là, vous êtes dans la marchandise. Le plus connu est le SAPO, mais on peut aussi citer l’EFFAX qui est supérieur aussi. Les grands sadforniers ont leurs propres marques. Ils sont à base de graisses végétales et minérales. Il est préférable de contenir de l’huile de poisson ou de la cire d’abeille. Il n’est pas nécessaire d’en abuser, sinon le cuir restera gras et collant.

– Le baume.

C’ est le petit frère du gros, mais d’une autre manière. Ici aussi, l’idée est de nourrir le cuir en profondeur et l’imperméabiliser. Certains pensent que le baume est plus nutritif que la graisse, c’est à vous de juger. Il est possible de mentionner ici, par exemple, la crème AKENE de Butet par exemple ou baume doux. Lors de l’application du baume est très agréable, ils sentent la plupart du temps très bon comme un bonus.

-Lait

Il convient à une utilisation plus régulière que la graisse ou le baume. Il est idéal pour peaux plus délicates, ainsi que des vêtements en cuir tels que les vestes de moto, par exemple. Fouganza fait de lui un qui fait son travail bien comme Effax ou Belvoir, par exemple.

-Le nettoyant et nourrissant 2 en 1

C’ est un mélange entre le savon à la glycérine et le lait, vous nourrissez votre cuir pendant que vous le nettoyez ! Ils sont appliqués avec une éponge humide sans rinçage et séchage très rapidement. Vous les trouverez sur toutes les marques. Il est idéal pour les compétitions, par exemple d’avoir une selle toujours nickel juste avant de retourner sur la piste.

-Autres savons

Ce n’est pas seulement du savon à la glycérine qui peut vous aider avec votre peau. Si vous êtes confronté à un cuir très sale, c’est le savon de Marseille qui sera votre meilleur allié. Sinon, la connaissance noire est également très agréable, faite avec de l’huile de lin, c’est un savon qui ne séchera pas votre cuir. Il est situé dans une grande zone, en version solide, liquide ou souple.

-Recettes maison pour prendre soin de votre

peaux

*Vous pouvez faire un dégraissant fait maison, avec 1/3 de vinaigre d’alcool blanc et 2/3 d’eau. * La peau de banane fonctionne bien comme un glaçage, frottez régulièrement avec l’intérieur d’une peau de banane frottant régulièrement, puis essuyez avec un chiffon pour enlever les dépôts du fruit. * Le lait peut vous aider à nettoyer et nourrir votre cuir. Mettez-le sur un chiffon et essuyez votre cuir avec. Il sera propre et nourri ! Nous parlons du lait de vache que vous avez nécessairement dans le réfrigérateur.

Gardez les peaux lisses.

Crédit : Pauline Bach

Crédit : Pauline Bach Nous parlons d’un entretien classique d’une selle, par exemple, ou d’un bracelet en cuir lisse, par exemple.

1. Il est attaqué par le dégraissant

Crédit : Pauline Bach

Crédit : Pauline Bach L’idée ici est de nettoyer soigneusement le cuir. Utilisez le dégraissant ou vous pouvez utiliser de l’eau de vinaigre. Vous avez vraiment besoin de bien nettoyer le cuir, même si vous allez à lui avec une brosse à dents. C’est l’étape essentielle car sinon elle bloquera la crasse sous les produits qui alimenteront le cuir.

2. Nous basculons vers le savon glycériné

Crédit : Pauline Bach

Crédit : Pauline Bach Ne vous dites pas que vous pouvez sauter cette étape parce que votre cuir est déjà propre ! Sacrilège ! Le savon glycériné finira par nettoyer les pores de votre cuir et commencer à le nourrir doucement. C’est comme l’entrée après la bouche amusant gros. Vous pouvez également utiliser du savon noir, par exemple.

3. Pour que nous puissions nourrir le cuir

Crédit : Pauline Bach

Crédit : Pauline Bach Il y a plusieurs options à votre disposition, graisse classique, baume ou lait si votre cuir n’a pas besoin d’être trop nourri. D’autre part, si vous ne graissez pas votre selle chaque semaine, elle peut avoir un peu plus faim, alors optez pour la graisse ou le baume. Dans les photos que vous voyez des empreintes blanches, il est baume pénétrant dans le cuir.

4. Et enfin le polissage

Source : Pixabay Deux écoles rivalisent, les amateurs de faux et devoirs. Soit vous faites partie du premier et c’est une étape que vous sauterez ou vous faites partie de ce dernier afin que vous lisez plus. Se pistoler d’un chiffon, microfibre par exemple, et passer un bon coup sur votre selle/sangle, vous verrez, c’est magique il brille ! Et votre pantalon ne colle pas à la selle en bonus !

Les cuirs et l’eau ou pire la mer

****16Source : Wikimedia Commons Si votre cuir a simplement pris une bonne douche en compétition, par exemple, laissez-le sécher à la maison (surtout pas devant un radiateur ou pire une cheminée), alors vous pouvez passer une bonne injection de savon à la glycérine, puis graisse ou baume. L’idée est de bien le nourrir parce que l’eau sèche le cuir. Si votre cuir est sec, vous pouvez recommencer l’opération.

Source : Pxhere D’un autre côté, si vous êtes allé se baigner dans la mer avec vos choses de selle se compliquent ! Nous avons déjà commencé à bien rincer la selle (même pour y aller avec un jet d’eau pour la sécher bien après !). Après que les selles sont bien nettoyées avec un dégraissant. Ensuite, vous pouvez commencer à nourrir votre cuir avec du savon glycériné, puis avec de la graisse ou du lait, par exemple.

L’ étui en cuir moisi, un classique

****18Source : Wikimedia Commons Cuir moisi parce qu’il est mouillé et pas assez aéré. Une astuce simple évite ceci est de mettre du talc sur le cuir avant de le stocker. Pour enlever l’humidité du cuir, vous avez besoin d’un dégraissant ou de l’eau de vinaigre (1/3 vinaigre à 2/3 d’eau), essuyez votre cuir et laissez-le sécher pour une bonne journée. Si nécessaire, vous pouvez recommencer à zéro. Après cela, vous pouvez prendre une injection de savon glycériné ou de lait en cuir, mais éviter la graisse ou l’huile.

Leathers attaqué par chat pipi

****19Source : Pixabay Pour le Cuir attaqué par un chat indélébile, devrait prendre des mesures drastiques. Vous les nettoyerez soigneusement avec du savon de Marseille et de l’eau chaude, sous une douche, par exemple. Il est nécessaire de bien frotter avec une éponge ou directement avec une brosse à dents. Rincer et recommencer. Pour la survie du cuir, séchez le puits avec une serviette éponge par exemple et laissez-le à l’extérieur pendant quelques heures. Après avoir essayé d’enlever l’odeur, ce qui n’est pas simple parce que le cuir conserve très bien les odeurs, vous pouvez utiliser du lait hydratant pour les humains. Ce parfum et le lait convient à la peau. Après avoir passé une bonne semaine à l’extérieur. Évidemment, évitez de le laisser sous le froid, la pluie ou la lumière directe du soleil. La peau hydratée ne fera pas trop mal. S’il sèche, il est nécessaire de livrer du lait. Après la semaine dernière, il est nécessaire de re-nettoyer le cuir avec un dégraissant, puis du savon glycériné, puis du lait et encore dehors. Vous pouvez le faire plusieurs fois, jusqu’à ce que le cuir ne soit plus se sent mal. Patience !

Cas spéciaux, gardez vos peaux correctement en toutes circonstances.

1. Chaussures et chaps

Crédit : Pauline Bach Ils n’ont rien à voir avec le reste de votre tapisserie d’ameublement ! Regardez vos bottes et votre selle, ce n’est pas pareil du tout. En fait, vous êtes dans la même catégorie que vos chaussures de ville. Par conséquent, ce sont les mêmes produits que vous utiliserez. Mais tout d’abord, il est nécessaire de bien nettoyer vos peaux ! Une bonne astuce sont les lingettes pour bébé, il est vraiment doux avec du cuir et il sera très propre. Sinon, le lait nettoyant qui peut être trouvé dans le rayon de polissage de sa grande surface sera également bien. Ensuite, vous pouvez utiliser le polissage et la crème de la couleur de votre cuir s’il a vraiment besoin d’être très nourri, ou du lait, par exemple. Pour vous les belles bottes pour votre prochain dressage ! ****21Crédit : Pauline Bach Une ou deux fois par an MAXIMUM, vous pouvez graisser vos bottes ou tongs pour les protéger et les imperméabiliser bien ! Mais c’est un maximum car sinon vos peaux peuvent se détendre et devenir moins adaptées pour vous. Évitez le style de graisse SAPO pour les mêmes raisons. Garder vos peaux est un véritable art !

2. Les vieilles peaux

****22Source : Pxhere Tout d’abord, faites attention, une vieille chaise datant de la 40ème année peut être dangereuse à utiliser même si le cuir est beau, vous n’êtes pas en selle pour voir l’état de l’arçon, par exemple. Ensuite, nous allons commencer par dégraisser le cuir, puis vous pouvez aller à l’huile. Mais si le cuir est vraiment trop sale, il y a des détergents en cuir qui peuvent vous aider (par exemple, de la marque Sapo). Si la selle est absorbée immédiatement, c’est une étape pour recommencer. Après avoir eu un rencard avec de la graisse ! La dernière étape sera le polissage. Si votre cuir a de belles boucles, n’oubliez pas de prendre soin d’eux, ce sera dommage ! Le Seigneur sera votre allié.

3. Les cuirs

nouveau

****23Source : Wikimedia Commons Pour les cuirs huilés tels que Privileges Horse Riding, vous n’avez rien de spécial à faire. Si votre nouveau cuir semble gras sous vos doigts, c’est parce que vous n’avez rien à faire. Sinon, dans le cas de nouvelles peaux, il doit être graissé autant de fois que nécessaire dans un intervalle de 6 à 12 heures (enfin, dès que la couche a été absorbée) jusqu’à ce que la peau devienne douce. Ce sont ces applications d’huile qui décideront de la flexibilité future du cuir, n’hésitez pas à bien brosser. Après cela, il est possible d’utiliser du lait pour le cuir, par exemple. Mais, par exemple, dans le cas d’une selle, il est préférable de vous demander des conseils pour savoir ce qui est fait avant que la selle arrive à la maison. Ne négligez pas cette étape, la force de votre cuir en dépend !

4. Leathers laqués

Source : Wikimedia Commons le vernis d’une bande nasale ou frontale est, en règle générale, à base de plastique. Pour cette raison, vous pouvez mettre sur ce que vous ne voulez rien qu’il croise ! Il existe des produits spécialisés que vous pouvez trouver dans un rack à chaussures, par exemple, parce que ces produits sont faits pour des chaussures brevetées.

Tache ou assombrit un cuir

L’ entretien des peaux n’est pas toujours suffisant pour préserver la couleur d’une peau. C’est comme ça que tu peux le réparer.

1. Teinture.

Crédit : Malorie Cazaux Avez-vous une selle noire qui a perdu son éclat ? Il y a deux solutions, la première est plus douce. Une huile noire qui recolore votre cuir tout en le nourrissant est une bonne méthode. L’huile SAPO est très indiquée dans ce cas. Vous pouvez repasser l’huile plusieurs fois pour obtenir un noir plus soutenu. Bien sûr, avant de passer cette huile, vous aurez soigneusement nettoyé vos peaux avec du savon à la glycérine, puis laissez-les sécher. Si cette méthode ne suffit pas, vous avez rendez-vous dans le cordonnier. À la maison, vous trouverez un colorant pour cuir. Cette méthode fonctionne également très bien pour le cuir marron. Avant d’appliquer le colorant, lavez votre cuir très bien car sinon il bloquera la saleté sous le colorant. Après application, il nourrit bien la peau car le colorant va la sécher. Vous pouvez recommencer l’opération si la teinte résultante n’est pas assez sombre.

2. Il suffit de fusionner un cuir.

Source : Pixabay Avez-vous du cuir marron ou naturel et voulez l’assombrir ? La méthode est très simple. Le pétrole et le soleil seront vos meilleurs alliés. Une fois le cuir propre, allez généreusement avec l’huile et exposez-le au soleil. Le cuir deviendra progressivement plus sombre. Vous pouvez renouveler l’opération pour aller plus loin. Mais il n’est pas nécessaire d’en abuser, sinon votre cuir sera doux comme une gomme.

Maintenant, vous avez toutes les cartes dans votre main pour finalement devenir un cavalier en cuir régulier. Garder vos peaux n’a pas Secret ! Avec le temps et l’habitude ne seront plus une tâche ! C’est à vous de voir parce que votre prochain CEC se rapproche du travail !

Crédit de l’image de feedback : MalorieCazaux

Partager :