Les carreaux imitation parquet subliment votre maison

3
Partager :
Les carreaux imitation parquet subliment votre maison

Vous rêvez d’un intérieur chaleureux, authentique à moindre coût ? Vous aimez le parquet, mais vous redoutez le prix et l’entretien d’un tel revêtement ? Pourquoi ne pas opter pour le carrelage imitation parquet ? Vous aurez ainsi les avantages esthétiques du parquet sans les inconvénients. C’est la meilleure alternative pour sublimer votre maison. Grâce à Internet, il est assez facile d’acheter des carreaux imitation parquet.

Un revêtement résistant au quotidien

Le carrelage imitation parquet est de plus en plus utilisé aujourd’hui. Ce type de revêtement s’est rapidement démocratisé au fil du temps. Il pourra s’adapter très facilement à votre intérieur. Le carrelage imitation parquet peut se poser au sol, sur les murs ou même en crédence dans la cuisine. Parfaitement étanche, il convient aux pièces humides comme la salle de bain. Polyvalent, le carrelage imitation parquet est connu pour sa grande solidité face aux chocs. Certains carrelages jouent sur les modes et vous offrent de réaliser vos sols en point de Hongrie, à joints perdus ou rompus.

  • Contrairement aux revêtements classiques qui vont perdre leur beauté avec le temps, le carrelage imitation parquet ne va pas s’altérer.
  • Vous pourrez poser ce genre de revêtement avec un chauffage au sol.

Ce revêtement est abordable à l’achat comme à l’entretien. Il ne craint pas l’eau, il résiste aux rayures, à l’usure, à la chaleur. Il ne demande aucun entretien spécifique. Il peut aussi imiter l’aspect de certaines essences de bois comme le chêne, le cèdre. Vous rêvez d’un intérieur authentique, confortable, esthétique sans un entretien trop compliqué, le carrelage imitation parquet est la solution idéale pour donner à votre intérieur une esthétique incomparable. Le carrelage imitation parquet en grès coûte en moyenne entre 20 et 70 euros le mètre carré selon le format des dalles que vous aurez pu choisir sur Internet ou dans un magasin physique.

Partager :